Le dispositif Habitat de la Cali

habitat de la Cali
habitat

Il y a maintenant quatre ans que l’agglomération de Libourne a choisi d’adopter une politique volontariste dont le but est d’améliorer le logement privé grâce à son dispositif Habitat. Sur la totalité des communes de l’agglomération, la Cali a accompagné près de 300 projets. En ce moment, elle travaille sur une cinquantaine de dossiers et Jean-Philippe Le Gal est content de leur travail « une mesure innovante et efficace » avait-il précisé. Car ce dispositif est accessible à tous, l’action se focalise surtout sur une politique sociale. Quoi qu’il en soit, il faut noter que les conditions de ressources et la politique économique peuvent y avoir un impact majeur. A vrai dire, 9 euros de chiffres d’affaires sont générés sur le territoire à chaque euro que vers la Cali. Ce montant s’adresse surtout aux entreprises locales.

Des professionnels se chargent du suivi de l’avancement de ce projet d’habitat

Propriétaires et artisans doivent collaborer pour garantir la réussite de ce projet d’habitat. Aussi, la plateforme collabore avec plus de 200 professionnels du territoire.

Ils sont généralement inscrits dans l’annuaire de la Cali et chaque particulier a droit une demande de devis à l’artisan de son choix. A propos des travaux à réaliser, le guichet unique de la Cali offre un accompagnement technique qui sera d’une grande utilité pour les particuliers. Il va ainsi étudier les devis et proposer une solution de financement.

Qu’en est-il des futurs habitants ?

En principe, un chantier s’élève à 19 000 euros mais ce montant peut changer en fonction de la nature des travaux. Si une réfection de toiture et des travaux de menuiserie sur un logement insalubre sur Coutras pouvait coûter jusqu’à 44 000 euros, le propriétaire n’aura pas à payer plus de 3000 euros normalement. Qu’il soit un propriétaire ou un simple occupant d’un habitat, ce dispositif jouera en sa faveur. De plus, il vise à pousser de nouveaux habitants à s’y installer. En ce moment, Jean-Philippe Le Gal vise à atteindre une centaine de dossier en une année.

PARTAGER