Résidence L’Étoile : un large projet immobilier au Mans

immobilier
projet immobilier

Le chantier de la résidence L’Étoile, au Mans, a commencé. Une partie de l’ancien couvent sera renouvelée, mais l’importance est en train de démolition pour construire une maison de retraite, des immobiliers, un béguinage pour personnes âgées et une crèche. Ce sera un lieu symbolique, au calme tout en résidant en plein centre de ville : tel est l’art de vivre favorisé auquel vous invite ce domaine d’exception. Ce logement de qualité, vrai écrin chic et contemporain, présente tous les atouts d’une très belle adresse : une situation d’exception dans un cadre de vie incomparable.

Le projet immobilier qui a provoqué la démolition

Rue Albert-Maignan, plus près du centre-ville du Mans, le centre de l’Étoile, centre diocésain d’accueil et de formation qui résidaient plus de 3 000 m2 de locaux, disparaît…majoritairement.

L’ancien couvent du XIXe siècle a été vendu à l’investisseur Bouygues, qui va changer le lieu en vaste projet immobilier : deux bâtiments en U, répartis sur un parc de plus de 7 000 m2, avec jardins et patios. En effet, célèbre pour ses courses automobiles, la ville du Mans ne manque pas aussi de présenter ses autres avantages : dans la vieille ville, on peut découvrir des bâtiments historiques spécifiquement bien conservés, participant implacablement au charme de la capitale de la Sarthe.

Crèche et béguinage sont inclus sur le projet immobilier

Côté rue Albert-Maignan, une partie du bâtiment est démolie pour construire une résidence senior. Deuxième partie du projet de l’immobilier : une résidence constituant cinquante logements, du T2 au T5, donnant sur les jardins du diocèse. La livraison de ces appartements est programmée pour fin 2019. Le projet prévoit aussi un bâtiment constituant, au rez-de-chaussée, une crèche privée de 29 berceaux. Et, à l’étage, un béguinage, lieu regroupant des retraités qui désirent vivre et prier dans un esprit de communauté ? Dans le prolongement, il est programmé d’implanter huit logements, des deux-pièces aux quatre pièces.

NOS NOTES ...
Notes
PARTAGER