Amaryllis belladonna entretien : culture, arrosage et fertilisation

Présentation de l’Amaryllis belladonna

L’Amaryllis belladonna est un bulbe originaire d’Afrique du Sud qui offre de magnifiques fleurs roses lors de sa floraison. Elles fleurissent principalement durant l’automne et la période hivernale, ce qui lui vaut le surnom de lis de l’automne. C’est donc une fleur d’extérieur résistante au froid et aux intempéries et elle se différencie donc de l’l’amaryllis Hippeastrum qui se cultive en intérieur.

Quand il est question d’Amaryllis ou d’Hippeastrum, beaucoup pensent qu’il s’agit de la même plante. Mais ce n’est pas vrai. Dans la classification taxonomique des plantes, Amaryllis et Hippeastrum sont des plantes très distinctes. Les deux appartiennent à la famille des Amaryllidacées. Les deux sont bulbeux, vivaces. La reproduction des deux plantes peut se faire par graines ou par division des bulbes.

Amaryllis belladonna - Lis belladonne - Lys belladone
Amaryllis belladonna – Lis belladonne – Lys belladone

Dans le passé, la classification d’autres plantes, telles que Sternbergia, Nerine et Hippeastrum elle-même était également attribuée au genre Amaryllis. Aujourd’hui, une seule espèce en fait partie, Amaryllis belladonna, avec ses nombreuses variétés. Découvrons ensemble son entretien. Suivez le guide !

Plante d’Amaryllis belladonna : culture de l’espèce

Amaryllis est une plante bulbeuse vivace à tiges dressées, chacune avec un parapluie de fleurs parfumées. Elles ont une forme d’entonnoir, sont de couleur rose, longues de 10 cm, qui fleurissent en automne avant l’apparition des feuilles, ces dernières, ayant une forme en ruban d’une largeur de quelques centimètres.

C’est une plante originaire d’Afrique du Sud. Facile à cultiver grâce à sa grande rusticité, elle s’adapte très bien à nos climats et sols, à condition qu’elle soit plantée près d’un mur exposé plein sud et protégée par un paillis de feuilles, d’écorces ou autres, pendant la saison froide en hiver.

amaryllis belladonna fertilisation bulbes

Elle ne tolère pas la stagnation de l’eau, ce qui peut endommager le bulbe. Pour cette raison, il est préférable de la planter dans des sols frais et bien dissous avec un excellent drainage.

Pour ses bulbes, sa culture impose que le bulbe doit être planté dans le sol à une profondeur au moins le double de sa taille. Ensuite, vous plantez les bulbes d’Amaryllis belladonna à pas moins de 25 centimètres de profondeur. Ceci est également utile pour les préserver des gelées hivernales.

VOIR AUSSI : Lucky bambou : comment entretenir les bambous d’intérieur ?

Comment prendre soin de son Amaryllis belladonne et bien l’entretenir ?

C’est une espèce très rustique et extrêmement toxique. Les bulbes sont très volumineux, de forme semblable à une poire. La tige qui supporte la fleur n’a pas de feuilles et cela, jusqu’à un mètre de haut.

Combien de fois faut-il arroser l’Amaryllis ?

L’Amaryllis adore être repiquée en terre durant les mois de mai et juin : la chaleur, l’aération et la lumière du soleil lui permettent de pousser sainement.

Le premier pot dans lequel l’Amaryllis est transplantée est assez petit et maintient les racines très comprimées.

Pour cette raison, il faut :

  • éviter de provoquer une stagnation d’eau dans les zones inférieures et centrales du pot ;
  • un besoin de très peu d’eau et le sol utilisé doit être drainant ;
  • un arrosage d’une fois par semaine dans l’idéal, en utilisant la technique de l’immersion dans un bassin rempli d’eau, sinon, un peu et quotidiennement.

Lorsque les tiges commencent à pousser, il est possible de mettre en œuvre la fréquence d’irrigation.

Savoir prendre soin de l’amaryllis

Prendre soin d’Amaryllis n’implique pas beaucoup de difficultés. C’est une plante qui aime la luminosité mais la position idéale est celle à mi ombre pour que les fleurs aient la fraîcheur nécessaire pour les conserver plus longtemps.

L’Amaryllis, également recommandée pour les amateurs de jardinage qui sont moins expérimentés en raison de sa résistance, a un cycle de vie très long et chaque année, si elle est bien entretenue, produit de nouvelles fleurs.

Dans de rares cas, il peut arriver qu’il y ait deux floraisons annuelles. Lorsque les fleurs se fanent, les tiges doivent être coupées pour permettre aux feuilles de pousser, renforçant et soutenant le bulbe d’un point de vue nutritionnel pendant la saison de repos.

amaryllis belladonna floraison

Quand fertiliser l’Amaryllis ?

Selon l’avis de jardineries, l’Amaryllis doit être soutenue par la fertilisation pendant la période de floraison et plus tard, lorsque le feuillage pousse. Il est important de lui apporter tous les nutriments dont elle a besoin dans ses phases du cycle annuel.

Le type d’engrais idéal doit être liquide et doit être administré uniquement et exclusivement en étant dilué abondamment dans l’eau, pour éviter d’endommager les racines avec des concentrations salines élevées.

Lorsque les feuilles poussent, le bulbe doit accumuler le plus de nutriments possible ; si dans cette phase l’Amaryllis est correctement fertilisée, la floraison suivante sera plus luxuriante. Dans la période suivant la floraison, il suffit d’utiliser un engrais liquide pour plantes bulbeuses à administrer tous les 20 jours.

Comme ce a déjà été mentionné plus haut, une seule espèce appartient à ce genre ; il existe plusieurs variétés sur le marché, chacune ayant une particularité dans l’aspect de la fleur ou la période de floraison.

La culture de l’Amaryllis ne pose pratiquement aucun problème. La stagnation de l’eau peut provoquer une pourriture dangereuse des racines, comme pour de nombreux autres bulbes.

Dans les parties aériennes, les cochenilles peuvent causer des dommages importants aux fleurs et aux feuilles.

VOIR AUSSI : Pourquoi le ficus perd ses feuilles ? Conseils d’entretien

Tuto jardinage : comment faire refleurir un bulbe d’amaryllis ?

Il ne vous reste plus qu’à planter et faire fleurir un magnifique plan d’Amaryllis belladonna pour sublimer votre jardin !

Angélique Duchènes

Angélique Duchènes

Après avoir travaillé dans un célèbre magasin d'ameublement, j'ai décidé de me lancer en décoratrice d'intérieur indépendante. Je partage également mes passions pour la déco et le jardinage dans ce blog.