Cafard de jardin ou blatte : comment s’en débarrasser ?

Les cafards peuvent être l’un des pires visiteurs que l’on puisse avoir dans une maison. Il n’y a aucun cas où ils n’apportent pas de problèmes.

Lorsque vous avez des cafards ou des blattes dans votre maison, vous devez trouver des moyens de vous en débarrasser. Pour commencer, vous devez savoir où ils se trouvent.

Malheureusement, l’un des endroits préférés de ces insectes est le jardin. Le nombre d’éléments qui facilitent leur survie en fait un lieu de vie idéal.

Le pire, c’est qu’ils peuvent ruiner vos plantes pendant qu’ils sont là. Si vous voulez vous débarrasser de ces bestioles dans votre jardin, voici quelques moyens infaillibles de les éloigner ou les éliminer.

Comment reconnaître une blatte de jardin ?

Le cafard des jardins est un insecte de couleur brun clair. Il ressemble à la blatte typique qui habite dans nos maisons. Cependant, contrairement aux blattes qui résident dans nos maisons, la blatte des jardins est active le jour plutôt que la nuit, est capable de voler correctement et n’a pas d’anneau noir autour de la tête.

La taille des cafards de jardin varie de quelques millimètres à dix centimètres, et leur forme est plate et ovale. Leur tête est généralement ornée d’antennes longues et fines. Ils possèdent également deux paires d’ailes et six longues pattes hérissées.

Ce sont des parasites robustes qui préfèrent survivre et se développer dans les couches de bois en décomposition. On peut les trouver dans les tas de bois ou les paillis.

Tout savoir sur les cafards ou blattes de jardin en vidéo

VOIR AUSSI : Bouture de rosier : quand et comment bouturer ses rosiers ?

Comment se débarrasser des cafards ou blattes de jardin ?

Voici quelques mesures à prendre pour éliminer les cafards dans votre jardin :

Étape 1 : trouver la source des parasites

Tout comme les cafards à la maison, les cafards dans votre jardin aiment les endroits humides. Ces endroits disposent d’une source d’eau qui leur permet de continuer à vivre même sans nourriture. Recherchez les endroits qui correspondent à cette description. Les branches sèches, les endroits moisis et même les rochers décoratifs sont souvent des lieux de nidification pour ces bestioles.

Si vous avez du mal à les trouver, installez des pièges collants pour voir où vous en attrapez le plus et retrouvez-les.

Étape 2 : éliminer les zones humides

Avant de s’attaquer aux nids de cafards, vous devez prendre des mesures pour éviter une nouvelle infestation. Pour ce faire, il faut éliminer les zones humides du jardin. C’est presque impossible si vous avez une pelouse, mais il y a des choses que vous pouvez enlever. Assurez-vous que votre arrosoir ne contient plus d’eau lorsque vous allez vous coucher. Les seaux ou récipients d’eau doivent également être vidés. N’oubliez pas de vous débarrasser des pots de fleurs vides, qui peuvent être un endroit idéal pour les insectes.

Étape 3 : nettoyer le jardin quotidiennement

Les cafards de maison cherchent des endroits pour se nourrir. N’importe quelle miette est suffisante pour qu’ils puissent manger et survivre longtemps. Imaginez maintenant un endroit avec des branches sèches, du bois et des feuilles sur le sol. C’est le paradis pour nos méchants locataires. Pendant votre routine de jardinage, veillez à jeter tous les débris qui se trouvent sur le sol. Cela comprend également les sacs d’engrais ou d’autres produits.

cafard blatte de jardin s'en débarrasser

VOIR AUSSI : Amaryllis belladonna entretien : culture, arrosage et fertilisation

Étape 4 : mettre en œuvre des traitements non toxiques

Pour éliminer les blattes de jardin, vous devez utiliser des méthodes qui tueront les parasites pour réduire leur population. Vous devez faire attention à ne pas utiliser une méthode qui est normalement mise en œuvre contre les cafards de maison.

La plupart des insecticides ménagers ou industriels peuvent nuire à votre jardin. L’un des meilleurs moyens de lutter contre ces insectes est d’utiliser de la terre de diatomées. Cette poudre provoque la déshydratation et la mort des insectes. Utilisez-le sur les nids que vous avez déjà découverts. L’avantage de cette méthode est qu’elle fonctionne également sur d’autres insectes comme les araignées et les fourmis.

Trois plantes pour faire fuir les cafards de votre jardin

Il est important d’essayer de chasser les cafards ou les blattes de jardin, afin d’empêcher ces nuisibles d’atteindre nos espaces privés. Mais nous avons une bonne nouvelle pour vous : les cafards fuient trois types de plantes !

  • Laurel : Cette feuille, que l’on aime savourer dans certains plats, a une odeur répulsive pour les cafards. Il est évident qu’il n’a pas été prouvé exactement comment et pourquoi le laurier est un répulsif pour ces insectes. Mais on pense que son rôle de répulsif pour les blattes est dû à son arôme intense.
  • Lavande : Cette plante violette est aussi agréable à l’œil qu’à l’odorat. Nous aimons généralement son odeur, même s’il peut toujours y avoir des exceptions. En tout cas, pour nos ennemis les cafards, ce n’est pas une odeur si attirante.
  • Menthe : Cette dernière plante est particulièrement intéressante comme répulsif. Elle est capable de repousser beaucoup de nuisibles, ce qui en fait un des répulsifs les plus efficaces qui existe.

Pourquoi les cafards de jardin rentrent dans la maison ?

Les cafards qui envahissent couramment nos maisons peuvent aussi vivre dans votre cour. Par contre, les blattes ou cafards de jardin préfèrent vivre dans votre jardin plutôt qu’à l’intérieur.

Mais cela ne veut pas dire qu’ils n’envahiront pas votre maison. Lorsque le temps à l’extérieur devient trop humide ou trop sec, ils peuvent choisir de s’inviter à l’intérieur.

Ils aiment aussi le bois pourri et les tapis de lierre qui sont toutes des choses que les hommes utilisent pour décorer leurs maisons.

Les cafards de jardin se reproduisent très rapidement. Si vous ne vous en débarrassez pas, leur nombre peut monter en flèche.

Lorsque leur nombre augmente, ces cafards cherchent de nouveaux endroits où se cacher et de nouvelles sources de nourriture : c’est là qu’ils peuvent infester votre maison.

Les blattes de jardin se cachent dans les piles de bois, dans les écorces d’arbres et sous les couches de paillis. Ils peuvent également se réfugier dans les feuillages et les gouttières bouchées de votre toit.

Les maladies engendrées par les blattes

Il existe de nombreuses maladies que les cafards de jardin peuvent contracter. Ils sont silencieux, mais propagent réellement des maladies parasitaires dangereuses si on n’y prend pas garde.

Lorsqu’ils arrivent dans une maison, ils ne restent pas au même endroit. Ils se déplacent et laissent derrière eux des bactéries qui provoquent la fièvre typhoïde, la gastro-entérite et d’autres maladies parasitaires. Ces maladies peuvent être contractées par contact avec la peau ou par l’alimentation.

cafard ou blatte de jardin

VOIR AUSSI : Lucky bambou : comment entretenir les bambous d’intérieur ?

Autres mesures à prendre contre les cafards de jardin

Il ne faut pas oublier de mettre le couvercle des poubelles après avoir jeté des ordures, car cela attire les blattes.

Vous pouvez également lutter contre les cafards dans le jardin en utilisant des guêpes parasites. Ces insectes constituent une solution naturelle à long terme contre les blattes.

N’oubliez pas qu’il ne faut jamais écraser un cafard, quel qu’il soit, selon un scientifique qui a analysé le phénomène.  Il se trouve qu’en l’écrasant, des œufs vont sortir de son abdomen ainsi que des liquides appelés phéromones. Les œufs vont se reproduire et former évidemment de nouveaux cafards. Tandis que les liquides sécrétés vont attirer en même temps d’autres cafards.

Faire appel à une personne spécialisée dans la lutte contre les nuisibles, si vous en avez les moyens, est la meilleure décision. Un professionnel sera plus compétent et pourra vous aider à vous débarrasser des cafards de votre jardin de manière définitive.

Angélique Duchènes

Angélique Duchènes

Après avoir travaillé dans un célèbre magasin d'ameublement, j'ai décidé de me lancer en décoratrice d'intérieur indépendante. Je partage également mes passions pour la déco et le jardinage dans ce blog.