Comment conserver les carottes du jardin pour l’hiver ?

La carotte est un légume racine riche en vitamines et minéraux essentiels avec bien des vertus pour la santé. Mais le problème avec cette dernière se situe au niveau de son mode de conservation. En effet, quelques jours à l’air libre suffisent pour que ce légume racine perde sa texture. Heureusement, il existe des astuces efficaces pour conserver des carottes. Ces méthodes vous permettront non seulement de profiter longtemps de vos récoltes, mais également de préserver la qualité de vos fruits et légumes. Êtes-vous préoccupé par la manière de conserver vos carottes du jardin pour l’hiver ? Dans cet article, vous retrouverez 5 techniques de conservation de ces légumes racines, qui ont fait leurs preuves.

La congélation

Elle est la meilleure méthode de conservation, si vous possédez un grand congélateur. Elle permet non seulement de conserver les carottes, mais aussi de préserver leurs qualités nutritionnelles. Voici les étapes à suivre pour que cette technique soit efficace :

  • Lavez les carottes récoltées et séchez-les ;
  • Pelez-les ensuite, puis découpez-les en rondelles ;
  • Faites-les blanchir ;
  • Égouttez-les ;
  • Faites-les refroidir dans une casserole d’eau froide avec des glaçons cette fois-ci ;
  • Égouttez-les une fois de plus ;
  • Mettez-les dans des sacs de congélation ;
  • Mettez les sacs au congélateur pour finir.

Pour laver les carottes récoltées, utilisez une brosse à légume et de l’eau claire. Séchez-les ensuite à l’aide d’un torchon bien propre. Blanchir des carottes consiste à les plonger dans de l’eau bouillante pendant 3 ou 4 minutes. Cette étape est importante, car c’est le fait de blanchir les carottes qui permet à celles-ci de conserver leurs saveurs et vitamines.

Avant de refermer les sacs contenant les carottes lavées, blanchies puis refroidies, veillez à en chasser l’air. La congélation permet de conserver les carottes durant une période minimum de 6 mois. Elle n’est cependant pas très pratique pour les récoltes importantes.

La réfrigération

réfrigérateur

Les carottes récoltées peuvent aussi se conserver au réfrigérateur. Pour ce faire, vous devez laver les carottes à l’eau claire et avec une brosse à légumes, puis les sécher. Enveloppez-les ensuite soit dans des torchons propres et secs, soit dans du papier journal, soit dans tout autre textile qui absorbe parfaitement l’humidité.

Pour finir, mettez-les dans le bac à légumes du réfrigérateur. Il est recommandé d’utiliser des torchons, ou du papier journal pour envelopper les carottes. Cette technique conserve les carottes pendant 4 à 6 mois. À l’instar de la congélation, elle n’est pas pratique pour les grandes récoltes.

La conservation dans la terre

Cette technique ne requiert pas de laver les carottes au préalable. Il est même déconseillé de le faire. Les étapes à suivre sont les suivantes :

  • Coupez les fanes des carottes ;
  • Choisissez une ou plusieurs caisses en bois, selon la quantité de carottes à conserver ;
  • Versez de la terre sèche ou du sable sec dans ces caisses ;
  • Plantez les carottes dans la terre sèche (ou dans le sable) ;
  • Installez les caisses (ou la caisse) dans un endroit sec.

Conserver ses carottes dans la terre peut se faire d’une manière encore plus simple. Il suffit de creuser un grand trou dans le jardin, d’y verser les carottes après avoir coupé leurs fanes, puis de fermer le trou avec une planche.

Vous l’avez compris, cette manière de faire est commode pour ceux qui possèdent un jardin. Cette méthode (peu importe la manière que vous choisirez) garantit la conservation de vos carottes, pendant tout l’hiver.

Elle est également efficace pour conserver de l’oignon, de l’ail, de l’avocat, des pommes de terre. Les fanes sont le feuillage des carottes récoltées. Les couper permet aux carottes de conserver leur humidité. Plutôt que de les jeter après les avoir coupés, faites-en une bonne soupe.

La conservation dans un bocal

fruits dans bocaux

Cette méthode est fastidieuse, mais a l’avantage de conserver vos carottes pendant une année. Elle peut se révéler être nuisible à la santé, lorsque les étapes ci-dessous ne sont pas scrupuleusement respectées :

  • Coupez les fanes des carottes ;
  • Stérilisez et laissez sécher les bocaux qui contiendront les carottes ;
  • Lavez les carottes, et séchez-les ;
  • Pelez-les et faites-les blanchir dans de l’eau salée ;
  • Égouttez-les ;
  • Faites refroidir les carottes blanchies dans une casserole d’eau froide avec des glaçons ;
  • Égouttez-les de nouveau ;
  • Mettez les carottes dans les bocaux stérilisés ;
  • Faites bouillir de l’eau salée (30 g de sel par litre d’eau), puis versez-la dans les bocaux contenant les carottes ;
  • Fermez les bocaux et placez-les dans un stérilisateur.

Après la stérilisation, entreposez les bocaux dans un endroit sec et sombre. Lavez les carottes avec une brosse à légumes et de l’eau claire. Il est recommandé de laisser les bocaux dans le stérilisateur pendant 90 minutes. Ce point est important, car une stérilisation mal réalisée peut causer d’autres problèmes.

La conservation dans de la paille

Cette technique est celle recommandée pour conserver les grandes récoltes. Pour ce faire, vous aurez besoin de tonneaux en bois ou en plastique, de papiers kraft ou de papier journal, ainsi que d’une bonne quantité de paille.

Pour commencer, recouvrez le fond des tonneaux, de papiers kraft ou de papier journal. Placez ensuite les carottes à l’intérieur des tonneaux. Enfin, couvrez généreusement de paille les carottes, sans entièrement fermer les tonneaux, afin que l’air puisse y circuler.

Il est déconseillé de laver au préalable les carottes. N’ôtez pas non plus la terre qui colle aux racines. Elle est une protection supplémentaire. Cette méthode permet de conserver les carottes pendant tout l’hiver. Il est possible, durant l’hiver, de croquer dans des carottes fraîches, récoltées au cours de l’été. Il suffit de choisir la bonne méthode de stockage.

Les astuces citées ci-dessus sont efficaces pour toutes les variétés de carottes. Elles peuvent aussi être utilisées pour d’autres types de légumes racines. Elles proposent des durées de conservation variant entre 4 mois et 1 an. Vous ne serez donc plus obligés de jeter une bonne partie de vos récoltes de carottes en raison de difficultés à les conserver.

Si ces techniques vous semblent quand même difficiles à exécuter, ne déterrez pas les carottes. Laissez-les en terre (surtout pendant l’hiver) et couvrez-les de paille. Ainsi, vous n’aurez qu’à les déterrer au fur et à mesure que vous en aurez besoin. 

Une autre possibilité consiste à les cuisiner et à les conserver au réfrigérateur. Il est utile de connaitre ces deux dernières astuces, même si elles ne se conservent pas aussi longtemps que celles citées plus haut.

Sébastien Saurel

Sébastien Saurel

Ancien agent immobilier reconverti dans la rédaction web. Je vous partage ici mes connaissances de l'immobilier et ma passion pour le bricolage.