Comment obtenir un kbis en tant qu’auto-entrepreneur ?

Extrait Kbis, obtention d’un Kbis, Kbis auto entrepreneur
Extrait Kbis, obtention d’un Kbis, Kbis auto entrepreneur

Le Kbis est un document officiel qui atteste l’existence juridique d’une micro entreprise. Il est souvent considéré comme une carte d’identité de cette dernière. C’est un document qui est en quelques sortes la preuve que l’entreprise est bien immatriculée au Registre de commerce et des sociétés et que son activité est belle et bien légale. L’extrait Kbis énonce les caractéristiques de l’entreprise dont, la raison sociale, la forme juridique, …

Obtention d’un kbis : pourquoi est-ce important ?

Ce n’est pas par hasard qu’il est demandé aux entreprises d’obtenir un Kbis. En effet, un extrait Kbis est un document qui vous sera demandé pour n’importe quelle démarche administrative. Fournir un Kbis vous donne la possibilité de démontrer à votre partenaire qu’ils peuvent avoir confiance en vous et bien sûr, en votre entreprise. Mais ce n’est pas tout car elle offre aussi un grand nombre d’avantages. Parmi cela, vous pouvez sans contrainte répondre à des appels d’offres, ou encore souscrire une assurance de protection pour l’entreprise etc.

Et d’ailleurs, sachez qu’en l’absence d’immatriculation, le juge pourrait vous sanctionner sous peine d’amende, et voire même, qu’un autoentrepreneur non immatriculé est susceptible d’une peine de prison. Alors, inutile de vous cacher dans l’ombre, il est préférable d’être dans le formel.

Le fait d’obtenir kbis auto entrepreneur est donc un acte légitime qu’il ne faut pas mettre de côté lorsqu’on souhaite se lancer dans sa propre entreprise. Avoir en main un document attestant la légitimité de votre entreprise vous permet non seulement de vous protéger en effectuant une activité légale, mais cela vous ouvre également les portes à un marché bien plus étendu, et aux différents partenariats.

Les étapes à suivre pour obtenir un kbis auto-entrepreneur

Obtenir le Kbis ne se fait pas n’importe comment, l’auto entrepreneur doit suivre quelques étapes préétablies.

  • En premier lieu, il doit s’immatriculer auprès du Registre du Commerce et des Sociétés(RCS) ou du Répertoire des Métiers(RM). C’est depuis le 19 décembre 2014 que les autos entrepreneurs ont l’obligation de s’immatriculer. Pour être effective, cette demande d’immatriculation devra se passer dans le mois qui précède le début de l’activité de l’entreprise et au plus tard dans les 15 jours suivant cette date.
  • Dès que l’immatriculation est obtenue, il faut effectuer un stage préalable à l’installation.
  • L’extrait Kbis parviendra à l’auto entrepreneur par le Greffe du Tribunal de Commerce juste en faisant la demande.

Pour un auto-entrepreneur, l’extrait de kbis contient des informations validées par l’administration à une certaine date, dont :

  • Le nom du greffe d’immatriculation ;
  • Un ensemble d’éléments relatifs à l’identité de la société ;
  • Le montant du capital social ;
  • La durée de la société et sa date de constitution ;
  • L’adresse du siège social de l’entreprise ;
  • Activité exercée par l’entreprise ;
  • Nom, prénom, date de naissance et adresse du dirigeant de l’entreprise ;

A noter que l’extrait K ou Kbis est uniquement dédié aux entreprises immatriculées au RCS, et ne peut être délivré qu’à ceux qui exercent leur métier dans le commerce.