Comment faire un rachat de crédit immobilier en 2019 ?

calcul de rachat de crédit immobilier
ce qui peut amener les banques à racheter votre crédit immobilier est le profit qu’elles pourront en tirer

Pour la plupart des investisseurs, l’acquisition d’un bien immobilier est synonyme de crédit conséquent. En 2019, l’étape du prêt franchie, il est toujours possible de faire racheter des prêts immobiliers avec des taux toujours plus attrayants. Cependant, ce qui amènera les banques à racheter votre crédit est le profit qu’elles pourront en tirer. Le recours à un rachat de crédit intervient généralement lorsque la procédure de renégociation échoue. Voici quelques conseils qui vous permettront de mener à bien votre opération de rachat de votre crédit immobilier en 2019.

Le rachat de crédit immobilier : qu’est-ce que c’est

Le rachat de crédit immobilier ou consolidation, restructuration, regroupement de prêts immobiliers intervient comme dit plus haut lorsque le prêteur rejette la demande de renégociation de l’emprunteur. Elle consiste pour l’emprunteur à :

  • faire jouer la concurrence entre les banques afin de faire racheter son créditpar une autre banque
  • souscrire un nouveau prêt immobilier dans la nouvelle banque pour bénéficier d’un meilleur taux d’intérêt
  • bénéficier par ricochet d’un nouveau contrat de prêt et d’une nouvelle assurance emprunteur
  • regrouper sous une mensualité et un prêt unique plusieurs emprunts immobiliers (ou non).

Faites jouer la concurrence pour le taux de votre prêt immobilier

Pour revenir à notre interrogation « comment faire un rachat de crédit immobilier ? », notez que toutes les banques ne proposent pas les mêmes taux. C’est sur cet indicateur que nous allons tabler. Les établissements financiers afin d’engranger un maximum de clients sont obligés de proposer des taux très intéressants. Pour le rachat de votre prêt, commencez par vous rendre auprès de votre établissement bancaire habituel afin d’entamer la renégociation. Ensuite, faites un tour chez les concurrents afin de vous enquérir des différentes propositions.

Orientez votre intérêt soit vers un taux fixe ou un taux variable. Toutefois, entrevoyez diverses simulations en fonctions de différents scénarios de hausses et de baisses futures. La raison est que ce dernier taux moins élevé au début peut connaître de légères hausses dans le futur.

Faites intervenir un courtier immobilier

Le recours à un courtier immobilier est la meilleure alternative lorsqu’il vous est impossible de faire jouer la concurrence vous-même. Le courtier use de ses compétences et de son expertise du marché afin d’obtenir le meilleur taux au profit de ces clients.

Cependant, vous devrez vous acquitter de frais de courtages pour le recours à un courtier immobilier. Ces frais s’élèvent à 1 % du montant des emprunts. Vous devrez le rémunérer vous-même dans le cas où il n’est pas commissionné par la banque.

Offrez une garantie à votre banquier

Toutes les banques ne s’engagent sur un projet que s’ils sont certains de sa rentabilité. Ce que recherche un banquier pour être convaincu est l’instauration d’un partenariat à long terme. La première action à mener est de domicilier vos revenus dans l’enseigne de souscription. Par la suite, montrez un certain intérêt vis-à-vis des autres produits commercialisés. Enfin, vous pourrez faire transférer votre compte épargne dans ledit établissement.

La simulation en ligne

Avant même d’effectuer un prêt immobilier vous pouvez effectuer une simulation sur divers sites de banques en lignes afin d’avoir une idée sur combien votre crédit vous coûtera. Il est également possible d’effectuer une simulation à travers les outils proposés par les courtiers avant même d’avoir recours à leurs services.