Jardin thérapeutique sensoriel : Qu’est-ce que c’est ?

Les jardins thérapeutiques sensoriels est un espace aménagé pour améliorer les sens des personnes qui les fréquentent. Focus ici sur leurs caractéristiques.

Contrairement aux jardins classiques, les jardins thérapeutiques ont pour principal objectif d’optimiser l’ouïe, l’odorat, le toucher, le goût et la vue. C’est pourquoi, il est ouvert aussi bien aux enfants, qu’aux adolescents et aux personnes adultes. Par ailleurs, ces espaces constituent un parcours marche important dans les établissements EHPAD. Indispensable, on les appelle les jardins thérapeutiques Ehpad.

Un jardin thérapeutique sensoriel est un espace aménagé pour stimuler les sens. Basés sur le concept Snoezelen, les jardins thérapeutiques constituent des outils d’accompagnement efficaces pour les personnes âgées en Ehpad.

Quelle est l’utilité d’un jardin thérapeutique ?

Les bienfaits des jardins thérapeutiques sont innombrables. En plus de contribuer à la santé de ceux qui les fréquentent, ils facilitent la découverte de la nature au tout petit. Tout en aidant à se reconnecter à la nature, ils permettent de se reconnecter avec soi-même. À travers l’harmonie et la symphonie qui s’y dégagent, ils contribuent à la création d’un sentiment de pleine conscience, de volupté et de vie.

Ainsi, le jardin de vie aide à la guérison du corps et participe au soulagement du stress et de l’anxiété. Lieu favorable à l’apprentissage, le jardin sensoriel permet de pratiquer diverses activités. Son parcours rend possible la marche, le jeu ou le jardinage. On peut aussi simplement s’y asseoir, contempler la vie qu’il dégage ou lire un livre.

Le jardin sensoriel est une partie essentielle dans le projet ehpad. C’est pourquoi, on assiste à la création des jardins sensoriels EHPAD. Ceux-ci participent au soulagement des personnes âgées, personnes en fauteuil roulant, en situation de handicap ou malades. Parcours santé, il constitue un espace vie. Comme exemple, on note l’hôpital Bretonneau Paris qui a aménagé un jardin vie au profit des résidents.

Dans les grandes villes où la verdure est rare, cet espace constitue un moyen de découverte. Dans cette optique, il accueille des promenades à thème, des salles de classes, des groupes de promenades, etc. 

Aussi, il constitue un laboratoire pour des jeunes chercheurs en horticulture. Par exemple, le jardin de vie Pétrarque constitue le parfait exemple. Généralement, les exploitants de ces établissements proposent un catalogue pour les visites. Il est possible de télécharger le catalogue sur le site en ligne du jardin.

VOIR AUSSI : Quand mettre du compost dans le jardin ?

Comment aménager un jardin thérapeutique sensoriel ?

Aménager un jardin sensoriel est une tâche qui requiert diverses connaissances en conception, création et en aménagement. De la conception à la réalisation, la démarche du paysagiste doit atteindre l’objectif visé : créer un espace thérapeutique ayant un impact positif sur les sens. 

En effet, la création obéit à un seul principe : stimuler la vue, l’ouïe, le toucher, l’odorat et le goût. C’est pourquoi, une formation en création de ce type d’espace est nécessaire. En effet, le projet jardin thérapeutique doit s’appesantir sur quelques détails pour donner vie à l’espace choisi.

La composition florale

Dans un premier, il doit choisir avec grands soins les différentes plantes à intégrer. Étape décisive, le but est de tirer de la nature le meilleur de ce qu’elle offre. Il s’agit notamment :

  • Des plantes parfumées comme le jasmin, le thym, la lavande, la menthe, etc ;
  • Les plantes atypiques comme la rose ;
  • Les plantes fleuries comme la marguerite.

Par ailleurs, concevoir un jardin thérapeutique signifie jouer avec diverses ambiances pour la stimulation des sens. Aussi bien pour le parcours marche que pour les différents espaces, il faut jouer avec les ombres. En effet, l’espace doit présenter une diversité florale. Pour entretenir l’effet stimulant recherché, il doit allier fleurs, plantes rampantes et arbustes comme dans un jardin vie Ehpad par exemple.

Le revêtement du sol

Outre le côté floral, le revêtement du sol est un aspect essentiel. Lors de la conception, on doit prêter une attention particulière au bruit émis par chaque étape du parcours marche. 

Dans cette optique, il faut déterminer exactement quelles sensations sous le pied ou quel son de pas, on veut créer lorsqu’on marche sur un espace particulier du jardin thérapeutique.

Sur la base de ce projet, on peut intégrer des surfaces en gazon naturel, en gazon synthétique, une partie du parcours recouverte de petites pierres ou de sable, etc. Par ailleurs, on peut aménager un espace pour se déplacer pieds nus.

jardin thérapeutique

L’animation

L’animation d’un jardin sensoriel thérapeutique est cruciale pour l’équilibre corps- esprit. Espace de détention et de découverte par excellence, il doit plonger l’individu au cœur de la splendeur naturelle. C’est pourquoi, l’animation du jardin vie doit rehausser son côté multisensoriel.

Pour créer cet effet thérapeutique sensoriel, l’espace doit intégrer des fontaines, des instruments de musique, des jeux et surtout des petits animaux volants. Pour les animaux volants, on peut avoir :

  • Oiseaux (hirondelles, perdrix, cailles, etc) ;
  • Insectes lumineux comme les lucioles ou les coléoptères lumineux. Ils offrent une vue magique dans la nuit ;
  • Papillons : ils apportent un effet paradisiaque ;
  • Bien d’autres.

Avec les chants et les bruits qu’ils émettent, ces animaux égaient l’environnement et le transforment en lieu idyllique en y apportant un zeste de nature sauvage. Par ailleurs, la musique découlant de la circulation de l’eau dans les fontaines, contribue à l’apaisement et la tranquillité du visiteur.

Les matériaux

Les matériaux utilisés rehaussent grandement la stimulation et la vie recherchée. Il est préférable d’opter pour des matières tirées de la nature lors de la création de cet espace. Il s’agit notamment du bois, des pierres et du bambou.

VOIR AUSSI : 5 conseils pour tailler et entretenir la lavande papillon

Par ailleurs, on peut intégrer des matières plus solides comme le métal ou l’acier afin d’avoir un environnement diversifié.

Comment entretenir un jardin thérapeutique ?

Comme tous les types de jardins, le jardin thérapeutique sensoriel a besoin d’entretien pour conserver sa vie. Ainsi, après sa création, l’étape suivante se résume à l’administration régulière des soins. Établissement de détente par exception, il est indispensable qu’il conserve sa beauté et son animation.

De ce fait, il faudra se procurer le matériel nécessaire, pour en prendre soin comme il se doit. Ainsi, il faut tailler les arbustes et les plantes, nettoyer constamment le parcours et préserver les animaux qui s’y trouvent.

En été, il faut penser à arroser sur une base quotidienne les plantes vertes. Concernant l’hiver, il faut penser à la configuration dès sa conception. Ainsi, il faut penser à y intégrer des hêtres et autres plantes résistantes au froid. Ces soins sur le jardin lui permettent de conserver son côté thérapeutique

Angélique Duchènes

Angélique Duchènes

Après avoir travaillé dans un célèbre magasin d'ameublement, j'ai décidé de me lancer en décoratrice d'intérieur indépendante. Je partage également mes passions pour la déco et le jardinage dans ce blog.