La SCPI Pinel, un investissement intéressant

Immobilier, SCPI Pinel, SCPI
Immobilier, SCPI Pinel, SCPI

Depuis son entrée en vigueur, la loi Pinel fait parler d’elle. Si certains investisseurs restent encore septiques par rapport à ce régime, d’autres ont déjà pu profiter des différents avantages, surtout sur le plan fiscal. Aujourd’hui, investir dans un bien immobilier Pinel est tendance. Cependant, force est de constater que ce n’est pas tout le monde qui aura le privilège d’en profiter. Et oui, pour que l’abattement soit effectif, il faut obligatoirement remplir quelques conditions : acheter un bien neuf ou rénové dans l’intention de le louer, respecter le plafond du loyer Pinel, et mettre en bail le logement sur une durée minimum de 9 ans. Et si de tels engouements se sont portés autour de l’investissement Pinel, il est logique que l’acquisition de parts de SCPI Pinel intéresse de plus en plus de particuliers.

SCPI Pinel : comment ça marche ?

Entrant dans la catégorie de SCPI Fiscales, la SCPI Pinel est une option d’investissement intéressante. Malgré son appellation, le placement de fonds en SCPI Pinel reprend les mêmes règles que celui dans les SCPI habituels. Ainsi, pour en profiter, vous n’avez qu’à acheter une ou quelques parts dans un bien locatif neuf. La gestion est totalement entre les mains du syndic, ainsi il ne vous reste qu’à espérer un retour sur investissement qu’on appelle dividendes. Selon votre agence, vous pouvez percevoir vos dividendes de façon mensuelle ou annuelle.

Toutefois, ce n’est pas par hasard que les SCPI Pinel attirent davantage des particuliers. En effet, les avantages fiscaux à profiter avec ce genre de placement ne sont pas des moindres. Il est possible d’atteindre les 10 000 euros par an si vous avez investi dans un bien immobilier de 300 000 euros par exemple.

A noter que plus votre investissement en SCPI Pinel sera long, plus vous pouvez espérer une réduction d’impôt intéressante.

SCPI Pinel : bien choisir son type de SCPI

Il est bien d’investir en SCPI Pinel, mais encore faut-il bien choisir son type de SCPI pour profiter davantage de maximum de rendements. Sur le marché, il n’y a pas qu’une seule SCPI Pinel, il y en a un large choix. Ainsi, il faut bien prendre le temps de choisir celui qui vous convient, que ce soit en termes de budget, d’actions, ou d’activité. Vous avez entre autres l’option de vous pencher pour l’acquisition de bureaux, d’entrepôts, ou encore de local commercial. Il vous est également possible d’investir dans le secteur du tourisme. Quoi qu’il en soit, regrouper ces différents types de SCPI est toujours faisable.

Attention cependant, le portefeuille de la SCPI Pinel est constitué de biens immobiliers résidentiels acquis pour la location, et sont soumis aux conditions de revenus avec des limites de loyers. Il est également impératif que la zone où se trouve le bien figure dans les zonages Pinel. Pour obtenir une réduction d’impôt pouvant aller jusqu’à 21% sur 12 ans, l’investisseur doit alors respecter scrupuleusement ces conditions.

Quoi qu’il en soit, avant de signer une promesse de vente en SCPI Pinel, il est important de faire une comparaison des taux de rendement ainsi que les modes de versement des dividendes.

En savoir plus sur les SCPI

NOS NOTES ...
Note
PARTAGER