Les murs végétaux : un élément phare en décoration d’intérieur

Déco intérieure, mur végétal, végétalisation
Déco intérieure, mur végétal, végétalisation

En guise de décoration d’intérieur, le mur végétal a le vent en poupe ces dernières années. C’est une manière comme bien d’autres d’apporter une touche d’originalité et de couleur dans l’espace de vie. Mais le seul inconvénient à ce type de structure, c’est que le prix de ce genre d’article, sur les différentes plateformes dédiées, n’est pas donné à tout le monde. Une question se pose alors : n’est-il pas possible de faire soi-même son mur végétal ? Voici quelques bons à savoir sur le sujet.  

Choisir le bon substrat

La base d’une végétalisation se trouve dans la nature de son substrat.  Il peut être inerte ou non, en fonction des envies et des besoins de chacun, mais aussi de l’emplacement du mur végétal.

Dans la catégorie de substrat inerte, vous avez notamment les fibres de coco, les billes d’argiles ou encore la laine de roche, etc. Ces derniers sont recommandés si vous comptez avoir un mur végétal extérieur.  C’est ce que l’on appelle la « culture hydroponique ».

Et dans le type de substrat non inerte, vous avez les composts et les pumices ainsi que les argiles, qui sont à leur tour adéquat pour un aménagement d’intérieur. « Culture classique » : c’est ainsi que l’on nomme notamment cette seconde alternative. Elle est plus facile à réaliser, surtout si vous êtes déjà un féru de jardinage.

Dans tous les cas, sachez que la végétation obtenue sera différente. La seconde sera plus importante que la première.

Quel contenant utilisé ?

Un mur végétal consiste à planter des fleurs rompant. Et en ce sens, vous devez avoir des contenants ou des piliers sur lesquels les tiges peuvent se développer. Les experts vous proposent notamment différents modules : plastiques, en feutre ou des cages métalliques. Et combien même le budget peut faire pencher la balance d’une alternative à une autre, il importe de prendre en compte la question de robustesse. Un module en plastique ne pourra supporter qu’une végétation de faible densité. Raison pour laquelle justement, les particuliers préfèrent investir dans la globalité dans une cage en métal. En outre, cette dernière est bien plus facile à fixer sur le mur, intérieur comme extérieur. Il suffit de le visser.

NOS NOTES ...
Note
PARTAGER