Marché immobilier : une belle perspective pour l’année 2018

Immobilier, marché immobilier, investissement immobilier en 2018
Immobilier, marché immobilier, investissement immobilier en 2018

D’après une étude effectuée dans l’Hexagone, de nombreuses personnes rêvent d’avoir leur propre maison. Ce qui va certainement stimuler la demande très prochainement même si en fin d’année 2017 la prévision a montré le contraire. Ce serait donc une nouvelle année qui va probablement favoriser l’investissement immobilier en France. Et notamment, ce sont surtout les jeunes qui occupent un pourcentage important, que ce soit pour louer ou pour occuper une résidence principale.

Les français de plus en plus appliqués dans l’investissement immobilier

D’après le sondage réalisé par Empruntis et le CSA, près de 40 % des français ont l’intention de construire leur résidence principale ou secondaire pour l’année 2018. Et ce projet de construction passera forcément par un emprunt ou un rachat de crédit à la banque.

Par ailleurs, les jeunes sont plutôt intéressés par le fond. Et pour les moins de 35 ans, 57 % ont tout de même des projets immobiliers pour l’année 2018. Pour ce qui est du projet de location, les jeunes s’y intéressent davantage. Et toujours selon le sondage, 17 % des jeunes français voudront réaliser leur projet immobilier dans la seule intention de faire une location en 2018. Ce qui impliquerait une augmentation de 10 points par rapport à l’année 2017.

Pour ceux qui sont déjà en location, ils veulent avoir leur propre maison en 2018. Et en termes de pourcentage, ils représentent 56 % des investisseurs. Là encore, on constate une hausse annuelle de 10 points si l’on se réfère à l’année précédente.

La hausse de la location immobilière en 2018

Presque la moitié de la population française souhaite acquérir une résidence principale au cours de cette nouvelle année. Et 17 % d’entre eux veulent acquérir un bien pour le louer par la suite. C’est surtout le cas de ceux qui vivent dans la région parisienne et ceux qui habitent en province. En effet, ces zones sont encore prises en compte par le dispositif Pinel. Cette année 2018 semble être une aubaine pour profiter des abattements fiscaux proposés par ce régime.

NOS NOTES ...
Note
PARTAGER