Peut-on construire un abri de jardin sans autorisation ?

L’abri de jardin est de plus en plus adopté par de nombreux ménages en France pour sa praticité et ses différents avantages. C’est l’installation idéale pour passer du temps à l’extérieur en plein été ou pour ranger tout type d’outils utilisables. Toutefois, il est important de noter que l’installation d’un abri de jardin chez soi est soumise à certaines réglementations. En plus de remplir des formalités, les règles et autorisations diffèrent en fonction du territoire où l’on est logé. Par ailleurs, il peut arriver de construire un abri de jardin sans autorisation si certaines conditions sont réunies.

Abri de jardin : quelles sont ses caractéristiques ?

Souvent perçu comme une installation pratique, utile et nécessaire pour une maison, l’abri de jardin est une construction faite principalement en bois. Ce qui en fait une construction fiable pour son usage est ses diverses ouvertures, plus précisément le nombre d’ouvertures dont il est doté. 

De manière générale, l’abri de jardin représente une structure robuste réalisée grâce à plusieurs lames de bois (cela dépend de son utilisation). À noter donc qu’en fonction du bois choisit pour la construction de l’abri de jardin, ce dernier pourra aisément résister aux intempéries et catastrophes naturelles. 

En ce qui concerne la surface du plancher de l’abri et sa hauteur, il est possible de construire un abri de petite taille sans risque. Ce dernier pourra alors jouer le rôle de débarras ou de lieu de stockage pour les matériels de jardinage, etc. À noter que ce type d’installation peut également être construit sans aucune fondation. Cela pourra ensuite servir d’abri de jardin temporaire.

Dans quels cas construire sans autorisation ?

femme devant une cabane de jardin bleu en bois

Avant de se lancer dans la construction de son abri de jardin chez soi, il faut informer ses voisins et la mairie afin de connaître la procédure à suivre. Toutefois, à la question de savoir s’il est possible de construire un abri de jardin chez soi sans permis, la réponse est oui.

Il est en effet possible d’entreprendre les travaux de construction de son abri de jardin sans l’obtention d’une quelconque autorisation d’urbanisme. Il faut savoir qu’il arrive dans certains cas que la loi n’impose pas de formalités administratives à certains travaux d’aménagement ou d’installations de faible importance.

Ce sont des travaux qui n’ont qu’un impact léger sur l’environnement. Il y a des travaux de réparation et de nettoyage de toiture et de façades de maison, la construction ou l’installation d’une cabane de jardin dans son jardin, etc. En un mot, les constructions qui ne sont pas soumises à une autorisation sont celles qui remplissent des conditions ci-après :

  • Elles ont la surface de plancher ou l’emprise au sol faisant moins de 5 mètres carrés ;
  • Elles ont la hauteur sous plafond mesurant moins de 12 mètres ;
  • Et elles sont faites hors des zones protégées comme les abords de monuments historiques, les sites classés.

Si le projet de construction de l’abri de jardin ne remplit pas l’une de ces conditions mentionnées, il faudra demander une autorisation pour assurer sa faisabilité. Par conséquent, si l’abri de jardin visé est une grande installation, il faudra obligatoirement faire une demande de permis ou une déclaration préalable de travaux pour commencer.

Travaux de construction de l’abri de jardin : les différentes possibilités

Il faut savoir qu’on dispose de diverses options intéressantes quand on entreprend de construire un abri de jardin. En effet, les démarches pour la réalisation d’un abri dans son jardin dépendent de plusieurs critères, à savoir : la hauteur et la superficie de l’abri.

Il y a également la zone géographique qui joue un rôle très important parmi les critères. Certaines zones géographiques offrent en effet plusieurs possibilités de construction pour l’abri de jardin.

Il est vrai que toutes les constructions d’abri de jardin ne sont pas soumises à des autorisations administratives. Cependant, il faut nécessairement se renseigner sur la législation auprès de la mairie avant le début des travaux.

Il sera ainsi possible de faire son choix entre plusieurs tailles grâce aux différents types de règlementation abri de jardin :

  • Si la construction se fait sur une surface mesurant moins de 5 m², aucune formalité ne sera nécessaire pour la réalisation des travaux ;
  • Si la construction se fait sur une surface mesurant plus de 5 m² (entre 5 m² et 20 m²), une déclaration abris de jardin préalable sera requis. Son obtention se fera auprès de la mairie ;
  • Si la surface fait entre 20 m² et 40 m², il faudra obtenir une déclaration des travaux ;
  • Pour finir, si la surface est supérieure à 20 m², il sera indispensable d’obtenir un permis de construire un abri de jardin pour continuer les travaux de construction.

Autres informations importantes

Comme mentionné plus haut, il est nécessaire d’obtenir une autorisation d’urbanisme pour la construction d’un abri de jardin. Néanmoins, cette autorisation n’est pas obligatoire s’il s’agit d’une petite installation.

Dans le cas où la construction de l’abri de jardin serait soumise à déclaration préalable, le délai d’instruction est estimé à un mois tout au moins. Il faut noter que ce délai peut s’étendre à deux mois si le terrain est localisé aux alentours d’un site classé ou inscrit.

Pour obtenir un permis de construire, il faut compter deux mois au moins pour le délai d’instruction. Ce délai peut aller à trois mois si le terrain se situe dans une zone inondable ou un environnement protégé. Construire un abri de jardin créé une surface taxable. De fait, en édifiant cet espace additionnel dans son jardin, l’on devient redevable de la taxe d’aménagement. 

maison billet

En général, son coût varie selon la surface de l’abri ainsi que du lieu des travaux. Une fois que l’autorisation est obtenue, il faut veiller à l’afficher sur le terrain (peu importe que les travaux aient débuté ou non).

Pour finir, il faut retenir que seule une autorisation d’urbanisme valide permet d’effectuer ce type de travaux. En attendant trop longtemps avant de débuter, l’autorisation peut devenir invalide. Dans le cas où cela arriverait, il faudra reprendre toute la procédure.

Construire un abri de jardin sur son terrain offre un espace supplémentaire pour passer de bons moments durant l’été. C’est un lieu qui pourrait également servir de débarras ou de zone de stockage pour tout type d’outils et accessoires. 

Même s’il est possible de construire son abri de jardin sans autorisation dans certains cas, c’est une procédure qui est soumise à des autorisations administratives. Il faut donc se rapprocher de sa mairie avant de faire quoi que ce soit.

Sébastien Saurel

Sébastien Saurel

Ancien agent immobilier reconverti dans la rédaction web. Je vous partage ici mes connaissances de l'immobilier et ma passion pour le bricolage.